• Accueil
  • Jours de Congé décès : durée et indemnisation à percevoir

Congé Décès : Congé décès : Quelle durée est prévu et comment en profiter ?

Congé Décès

Le « congé décès » est un droit acquis pour les salariés de la fonction publique et privée, sans condition d'ancienneté. En revanche, le nombre de jours dépend du lien de parenté avec le défunt. Il peut être prolongé, seulement à certaines conditions.
Le site « Assurance-frais-obseques.com » fait la lumière sur la durée du congé et les aides possibles à percevoir.

Votre aide est également indispensable pour mettre vos proches à l’abri des conséquences financières.

Faites vos demandes devis sur-mesure et choisissez une assurance obsèques modulable en fonction de vos possibilités budgétaires.

Congé Décès : Des jours accordés selon le lien de parenté avec le défunt

Le « congé décès » est exclu du nombre de jours de congés annuels. Cette période accordée suite au décès d’une personne proche est considérée par la loi comme des jours de travail effectif et rémunérée à part entière.
Selon le droit du travail, la durée d’un congé décès est comme suit pour la famille du défunt:

Congé Décès

Est-il possible de bénéficier de plus de jours de congé ?
La réponse est oui, à condition que la convention collective de votre entreprise mentionne ce fait.
Certaines conventions collectives prévoient des durées supplémentaires de congé. Elles accordent également des jours exceptionnels suite à la perte de personnes proches pour engager les formalités décès et organiser les funérailles. Voici ci-dessous un tableau qui vous présente quelques conventions :

Congé Décès

Afin de profiter de quelques jours à titre de congé décès, le salarié est dans l’obligation de se justifier d’une demande d’absence soutenue par un certificat ou une déclaration de décès.

Congé décès : Récupérez le maximum d’indemnisation pendant cette période !

Le congé décès est une période réservée aux proches pour se soutenir mutuellement ; préparer les textes obsèques, organiser la cérémonie funéraire, etc. Toutefois, il est important de se prendre en main et de récupérer le maximum d’indemnisation possible afin éviter certaines complications financières dans des moments difficile. Ces aides ou allocations dépendent du lien de parenté avec le défunt :

  • Décès d’un parent :

Prévenir sa mutuelle santé et voir si sa formule contienne la garantie d’allocation décès pour percevoir le montant fixé lors de la souscription.

  • Décès d’un enfant :

Dans le cas de la perte d’un enfant, plusieurs associations et fondations apportent leurs soutiens moral et financiers aux parents pour surmonter cette épreuve difficile comme : L’association « Roseau », « Petit Ange », ou encore « Phare enfants-parents »

« Assurance-frais-obseques.com » recommande également de vérifier si le défunt a opté pour assurance décès pour percevoir un capital qui finance la cérémonie funéraire et les frais liés.

Pour toute personne n’ayant pas encore choisit son assurance obsèques, n’hésitez pas à demander vos devis gratuits en ligne et déterminer le montant à verser à vos proches